Conseils d'entretien

Entretenir un cuir neuf

Vous venez de vous offrir un magnifique sac FAMETHIC, félicitations vous avez beaucoup de goût. Pour pouvoir en profiter des années durant, nous vous conseillons vivement d’en prendre soin lorsqu’il est encore neuf. Nourri et protégé il va pouvoir s’assouplir, prendre forme et se patiner en douceur et en beauté.

Notre conseil favori : un cuir entretenu dure trois fois plus longtemps

Voici le modus operandi. Pour cirer votre cuir avec le baume d’entretien : munissez vous d’un chiffon blanc en coton doux, prélevez d’abord une petite quantité de cirage, étalez-le sur le chiffon. Appliquez le chiffon gras sur le cuir côté fleur uniquement, en faisant des mouvements circulaires doux. Cirer de cette manière toutes les parties extérieures du cuir, sans exception. Gardez votre chiffon imbibé, il servira pour les autres cirages.

 

Répétez ce cirage complet une fois par mois pendant les quatre premiers mois. Procédez ensuite à un cirage quatre fois par an minimum.

Le cirage nettoie en surface, nourrit la fibre du cuir et imperméabilise la fleur. C’est lui qui confère au cuir sa patine que l’on aime tant.

Attention, si vous prélevez trop de cirage, sans l’avoir préalablement étalé sur le chiffon et que vous  l’appliquez en grosse couche, le cirage tachera le cuir.

 

Entretenir un cuir patiné 

Avec le temps et les premiers cirages, votre cuir va acquérir une jolie patine (bravo, nous sommes fiers de vous). Vous pourrez ensuite faire un nettoyage obligatoirement assorti d’un cirage quatre fois par an (on garde le rythme, l’occasion de fêter chaque fois une nouvelle saison).


Nettoyage

Sachez que vous pouvez nettoyer votre cuir, parfaitement, le nettoyer. Pour ce faire, humidifiez une éponge mousse neuve avec de l’eau claire (pensez à l’essorer), appliquez du savon de Marseille dessus, étalez le savon sur l’éponge et faites-le bien mousser. Nettoyer votre cuir en faisant des mouvements circulaires avec votre éponge. Attention, il ne faut pas détremper le cuir, c’est la mousse qui va nettoyer votre cuir, uniquement la mousse. Si vous n’avez pas de savon de Marseille, vous pouvez utiliser du savon noir ou du liquide vaisselle écologique et neutre.

Laissez le cuir sécher. Renouveler l’opération autant de fois que nécessaire. Ne confondez pas la patine et la saleté : la patine correspond à la couleur naturelle du cuir un peu plus forcée aux endroits fortement utilisés, la saleté est grise voir noire.

Pour les taches très localisées, comme la légendaire marque de stylo par exemple, munissez-vous d’une crêpe en caoutchouc naturelle, vous allez alors pouvoir l’utiliser comme une gomme en décollant tout ce qui est incrusté dans le cuir et ses fibres.


Attention, si votre cuir est très sale ou taché ne faites pas de nettoyage agressif, procédez avec la même méthode. Lors du séchage entre deux nettoyages, appliquez simplement un papier absorbant sur le cuir puis un livre. Le papier absorbant va faire ressortir la saleté en surface, il sera alors plus facile de la nettoyer ensuite.

 

Cirage

Après le nettoyage vient le cirage. Chaque nettoyage doit être obligatoirement suivi d’un cirage. Si vous n’avez pas les produits de cirage à disposition, ne nettoyez pas votre cuir, attendez.

Pour cirer votre cuir propre, procéder de la même manière que pour un cuir neuf et autant de fois que nécessaire jusqu’à ce qu’il retrouve sa souplesse et sa patine. A la fin, appliquez généreusement de la cire d’abeille brute sur les coutures à la main, puis lustrer les coutures avec votre chiffon de cirage pour étaler la cire d’abeille.

 

En cas d’accident 

Lorsqu’un liquide est renversé sur le cuir, absorbez-le le plus rapidement possible. Vite, vite, vite, un mouchoir, un sopalin ! N’attendez pas que le cuir l’absorbe. Puis procédez au nettoyage classique autant de fois que nécessaire.

Le cuir supporte à peu près tous les produits (acétone, white spirit, etc). Vous pouvez enlever une tache de vernis à ongle ou de peinture acrylique, mais faites toujours un test dans une partie non visible. Si le cuir se décolore avec le produit de nettoyage, revenez à la méthode douce à base de savon de Marseille.

Vous pouvez également utiliser la méthode de nettoyage en cas d’odeur nauséabonde (on vous le disait en préambule, ninja du cuir).

 

*Nous travaillons des cuirs pleine fleur de qualité et utilisons des techniques de couture à la main dans le but de proposer des sacs solides, s’inscrivant véritablement dans le temps, les coutures étant réparables en cas d’usure (contrairement à la couture en machine). Cela ne donne lieu à aucune garantie contractuelle de la part de FAMETHIC, sachez simplement qu’un cuir entretenu dure trois fois plus longtemps et facilite la réparation des coutures.